Les donneurs de sang bénévoles
de La Poste
et d' Orange

 
 

Précisions sur les délais

Qui peut donner son sang ?

Retour Accueil  

 

 

L'entretien Médical avant le don de sang

pour

LA SECURITE DU DONNEUR

LA SECURITE DU RECEVEUR

Avant de pouvoir rencontrer le médecin, il faut impérativement
lire et compléter le questionnaire médical


Voir le Questionnaire Médical

Le médecin de l'EFS vérifie l'aptitude au don de sang, de plaquettes ou de plasma du candidat au Don :
notamment la bonne santé du coeur et des vaisseaux, l'absence de troubles du rythme, d'insuffisance coronarienne, d'hypertension sévère, de pathologie cardiaque, d'anémie.
Dans le cas d'un don de plaquettes, on pratique au préalable une numération de plaquettes, et un éléctrocardiogramme.

Le médecin veillera à éliminer tout risque de malaise à distance, lié à un poids trop faible (un minimum de 50 kg est nécessaire), une hypotension, une épilepsie même ancienne...
Il s'assurera également que les activités post-don du donneur sont compatibles avec le don : éviter les travaux en hauteur, les travaux dangereux, la conduite automobile prolongée, le sport intensif etc... dans les quelques heures qui suivent le don.

Certains médicaments pour la tension, pour la dépression...
peuvent être responsables d'un état d'hypotension après le don et donc d'un risque de malaise sérieux.

Il conseillera une bonne réhydratation pendant 24 h pour éviter les petits coups de barre.

Le rôle du médecin de collecte est de prévenir les complications transfusionnelles pour le malade qui reçoit du sang.
Il doit donc s'assurer de l'absence de maladies infectieuses ou de maladies ou traitements responsables de réactions allergiques ou immunologiques potentielles.
Quel que soit le médicament, le médecin de collecte est seul garant de son innocuité : il faut donc toujours le signaler.

Exemples de délais avant de pouvoir donner son sang :

Toute personne ayant vécu au moins 3 mois d'affilée en Amérique du Sud, du Centre, y compris au Mexique, que ce soit récemment ou il y a très longtemps se verra ajourné au don de sang.
En cause la Maladie de Chagas, qui ressemble au palu et peut se réveiller 30 ans après. On attend la fabrication d'un test de dépistage.

Depuis les étés 2003/2004 : on demande 1 mois d'attente au retour du Canada, des USA et du Mexique avant de donner son sang, à cause d'une épidémie du Virus du Nil Occidental qui se transmet par les oiseaux et les moustiques et donne des espèces de grosses grippes dont 1% sont très méchantes. En plus, elles sont transmissibles par transfusion.

- Maladie infectieuse banale :
8 jours après l'arrêt de la maladie ou l'arrêt du traitement.

- Gastroentérite ou infection sérieuse :
délais pouvant aller de 10 jours à 2 mois selon la gravité.

- Mononucléose, toxoplasmose ou autres infections sévères ou prolongées :
1 an.

- Soins dentaires, détartrage, ablation dentaire :
ils entraînent souvent un passage de microbes dans le sang et peuvent nécessiter un délai allant de 3 à 10 jours.

- Une intervention chirurgicale, des examens exploratoires de type fibroscopie, un tatouage...
sont des situations à risque, notamment d'hépatite C.
On attendra 4 mois avant de donner son sang.

- Les relations sexuelles :
il est généralement convenu d'attendre 4 mois après une première relation sexuelle avec un nouveau partenaire ou un partenaire occasionnel, sauf si le préservatif n'a jamais été oublié ou déchiré.
C'est le délai nécessaire pour s'assurer de la sécurité du sang et de la fiabilité des résultats de tests, par rapport aux risques infectieux particuliers liés aux relations sexuelles. Seront exclus du don de sang toute personne ayant plus d'1 partenaire sexuel, les risques infectieux étant multipliés d'autant.

- Les médicaments :
certains médicaments sont compatibles avec le don de sang, d'autres non.
Il faut donc signaler toute prise de médicaments. Par exemple, le délai d'attente après arrêt de Roaccutane (Acné), de Chibroproscar (Prostate), de Propétia (repousse des cheveux), peut atteindre 1 mois.

-L'aspirine ou les anti-inflammatoires nécéssitent un délai d'une semaine pour un don de plaquettes, car ils agissent sur la coagulation.

- Les vaccins : les vaccins vivants (ex : hépatite) nécessite un délai de 3 semaines, les autres un délai de quelques jours.

- Les allergies : on évitera les périodes de crises, car les cellules porteuses des réactions d'allergie sont stimulées et peuvent entraîner des risques pour le receveur. Par contre, quelqu'un sous traitement, qui n'a pas fait de crises depuis un moment, ne pose à priori pas de problèmes.

- Les voyages en zone de paludisme : on attendra 4 mois après le retour d'un pays où il existe un risque de paludisme, avant de donner son sang, même si on a pris un traitement contre le paludisme pendant le voyage.


Rappels et Précisions :
1 - Depuis les étés 2003/2004 : on demande 1 mois d'attente au retour du Canada et des USA (depuis peu, on inclut le Mexique, la Tunisie, et Israel ) avant de donner son sang, à cause d'une épidémie du Virus du Nil Occidental qui se transmet par les moustiques et donne des espèces de grosses grippes dont 1% sont très méchantes. En plus, elles sont transmissibles par transfusion.
Pour les régions du bassin méditerranéen, ou tropicales, il faudra signaler au médecin de collecte tout voyage récent.

2 - Quatre mois d'attente sont nécessaires après un piercing ou un tatouage :
En France et en Europe, une contre-indication temporaire de 4 mois est appliquée après la réalisation d'un tatouage ou d'un piercing . Tout passage de la barrière cutanée par des aiguilles ou par des objets tranchants représente un risque de transmission de virus ou de bactéries, ce risque est d'autant plus important que les instruments utilisés servent pour plusieurs personnes. Si l'on n'est pas absolument certain des conditions de stérilisation des aiguilles et des instruments utilisés, on peut considérer qu'il s'agit d'une situation à risque élevé de contracter un virus tel que le virus de l'hépatite C.
Pour pouvoir détecter le virus, il faut que celui-ci une fois passé dans l'organisme, ait fabriqué des anticorps détectables par les tests.
Nous savons que quatre mois après l'exposition au virus, s'il y a eu transmission, le test est positif.

3 - Une personne transfusée ne peut pas donner son sang.
Depuis le 15 septembre 1997, une personne ayant été transfusée ne peut plus donner son sang quelle qu'ait été la date de la transfusion. Le Ministère de la santé a mis en place cette mesure afin de rendre encore plus grande la sécurité pour les malades.
Il s'agit d'une mesure de précaution afin de protéger en l'état actuel des connaissances médicales la santé des personnes qui devront être transfusées. Certains virus aujourd'hui inconnus peuvent, en passant d'un donneur à un receveur qui devient lui-même donneur, devenir au bout de longues années dangereux pour le dernier receveur de la chaîne.

Certaines maladies sont incompatibles avec le Don de sang : certaines maladies "immunologiques" à auto-anticorps, comme la thyroïdite de Hashimoto.
Le psoriasis sévère, les cancers, mêmes guéris.
Les maladies avec troubles de la coagulation.
Le paludisme, même s'il s'agit d'une seule crise il y a longtemps.
Les infections à répétition....
Une transfusion même très ancienne du sang de quelqu'un d'autre.

Il existe des comportements ou des situations à risque incompatibles avec le Don de sang :
Le séjour cumulé d'au moins 1 an en Angleterre entre 1980 et 1996.
Une mauvaise compréhension de la langue parlée par le médecin de collecte.
Le multipartenariat ou le vagabondage sexuel.
La vie avec un partenaire à risque.
La toxicomanie intraveineuse ou sniffée, même ancienne.

Dans tous les cas, si on se pose des questions, il vaut mieux venir en parler au médecin de collecte : lui seul pourra vous répondre si, oui ou non, vous pouvez donner votre sang.


incompatibités du don de sang après un voyage
Téléchargement du tableau actualisé


voyages : les contre-indications sur le site de l'EFS

 

Les différents dons (sang / plasma / plaquettes)
intervalle entre chaque don

 

Qui peut donner son sang ?

 

Don de sang sur le site France Télécom de l'UI de TOULOUSE REYNERIE


 


 

 
Webmaster